Lampe en bronze napoléonienne Château VénèsChâteau du 13è
 ème siècle près d’Albi, TarnTapisserie de la Renaissance italienne – détail Château Vénèsfenêtres de la tour sud-ouest duChâteau de VénèsHorloge ancienne

L'histoire du château de Vénès -1. "Les Seigneurs"

chevaliersTous les seigneurs de Vénès nous sont connus depuis 1135 quand la seigneurie de Vénès fut donnée en apanage à Amélius Sicard, vicomte de Lautrec.  Elle resta dans la famille de Lautrec jusqu’au XVe siècle.
 
Gabriel de Lorges, comte de MontgomeryEn 1420, Philippe II de Lautrec vendit sa terre de Vénès à Hugues de Caraman.  Lui succéda son fils Guillaume, qui n’eut qu’une fille Aldonce qui épousa en 1518 son cousin Jean de Foix-Caraman.  Leur fille unique, Marguerite, épousa Jean de Bernuy, fils du célèbre négociant en pastel d’origine espagnole qui a laissé à Toulouse le magnifique hôtel qui porte son nom.  Jean de Bernuy sut marier sa fille unique Aldonce à un grand parti, Guy de Castelnau, comte de Clermont Lodève. Devenue veuve, celle-ci se remaria avec Jacques de Montgomery, gouverneur de Castres et fils de Gabriel de Lorges, comte de Montgomery qui tua accidentellement le roi Henri II dans un tournoi.)le roi Henri II  

(Gabriel de Lorges, comte de Montgomery)

Mourant avant son mari, Aldonce de Bernuy, comtesse de Montgomery laissa le château à son fils Alexandre de Castelnau, né de son premier mariage avec le comte de Clermont. Jacques de Montgomery voulut conserver le château et lui disputa la possession de Vénès.  Le comte de Clermont refusa de lui céder et, avec l’appui du roi, obtint satisfaction.
Sa famille posséda Vénès durant tout le XVIIe siècle.

 

(Le roi Henri II)

Louis de Guilhem, comte de Clermont, baron de Vénès mourut en 1692 et légua ses biens par testament au marquis de Caylus. Sa veuve, Jeanne d’Albert de Luynes refusa de céder le château et prit possession des biens des Clermont. Il fallut attendre 1753 et un arrêt de la cour de Paris pour que les Caylus récupèrent le legs.
François-Joseph de Caylus fut le dernier seigneur avant la Révolution.

Entrée de la tour du sud-ouest depuis la courDurant la Révolution, le gouvernement confisqua tous les biens des  Caylus. Sous la Restauration, ces biens furent rendus aux Caylus. Le domaine de Vénès fut divisé en trois en 1819 et le château vendu aux Holmière en 1820 qui le restaurèrent dans l’esprit néo-gothique.

 

(Entrée de la tour du sud-ouest depuis la cour Château Vénès)

 

2. FAIT D'ARMES